La boisson au Moyen Age, c’est pas d’la piquette ! (enfin, si)

grandes heures anne de bretagne

Aujourd’hui on va parler boisson. Et surtout, pinard. Bin oui. Au Moyen Age c’est ce qu’on boit le plus. On boirait bien de l’eau, mais le plus souvent, elle n’est pas potable. Personne n’a envie de choper la dysenterie. Personne. … Continuer la lecture 

Share Button

Le chat au Moyen Age, du bûcher au lolcat

Mes chatons <3.

Aujourd’hui je vous parle des chats. Ils sont à la mode au XXIème siècle parce qu’ils font des ronrons mignons ou qu’ils se cassent la gueule sur des vidéos. Tout est bon à prendre. On aime les chats. Même quand ils sont moches. Mais savez-vous que le chat n’a pas toujours eu bonne réputation ?

Le chat : animal maléfique

 chat livre coeur

Le chat renvoie une sale image pour diverses raisons. Déjà, il ressemble au léopard, un animal sauvage, agressif, cruel et rusé. Le chat est plus petit, ce qui le rend encore plus inquiétant.

En plus, il voit dans le noir. Et ça, ça passe pas. Nous les humains, créatures de Dieu, mais genre n°1 quoi, la nuit on dort. Et le chat, en plus de ne pas dormir, il y voit. Donc concrètement, ce n’est pas un anima divin, mais plutôt maléfique. Il occupe ses nuits à des activités de magie, de sorcellerie. Comme le loup, le renard, ou encore la chauve souris. On dit que les chats se rendent au sabbat, les messes noires où sont tournés en dérision les rituels chrétiens. L’adoration de l’agneau sacrificiel est remplacée par celle du bouc. Qui pue la mort, a une sexualité exacerbée et qui par ses cornes ressemble grave au diable. Du coup, le chat est un sorcier, et les sorciers c’est mal.

Continuer la lecture

Share Button

La femme adultère ou la loi réformée – Tweetstory du Decameron

 

 

 

Continuer la lecture

Share Button

Petit Albert : Les astuces magiques pour se faire aimer

Vous connaissez Albert le Grand, on en a déjà longuement parlé. C’est le mec qui donne des recettes pour pouvoir pécho de la meuf, ou garder son mec, ou faire bander n’importe quel bonhomme sur son passage. Bref, c’est de la magie, et c’est assez cool. D’ailleurs, au Moyen Age, ça plaisait déjà beaucoup, Albert a inspiré un grand nombre de… charlatans ? Et ça a donné lieu à un ouvrage, le petit Albert édité en 1668 dont j’ai extrait d’autres astuces magiques.

Dans ma grande générosité, je vous ai aussi ajouté quelques astuces provenant d’autres livres. En bonus. Parce que c’est un peu drôle. Il suffit de cliquer sur les miniatures. 

Comment se faire aimer selon le Petit Albert ?

Comment savoir si une fille est vierge ?

Continuer la lecture

Share Button