Rosemary Kennedy et l’expérience de lobotomie

Rosemary, c’est la petite sœur du président des États-Unis d’Amérique, elle est née le 13 septembre 1918 et son histoire est plutôt embarrassante pour les Kennedy…

298d0203152ff5d92a80a52c73b41

La jeunesse de Rosemary Kennedy

La famille Kennedy fait partie de la grande bourgeoisie bostonienne, aussi lorsque toute jeune, la petite Rosemary se fait remarquer par son retard mental et ses troubles de l’humeur, le standing en prend un coup, on ne la cache pas mais on évite quand même de trop l’exposer. Le léger retard dont souffre la petite fille est dû à sa naissance difficile, son cerveau a été privé d’oxygène durant plusieurs minutes. Continuer la lecture

Share Button

30 000 chats tués par le roi Henri III

Bonjour à tout le monde, comme vous avez pu le constater, avec la mise en place de la campagne Ulule du livre Raconte-moi l’Histoire de la Sexualité, je n’ai pas eu le temps de rédiger d’article ces derniers jours. Mais manifestement, vous ne m’en voulez pas trop puisqu’on a dépassé les 350% et donc les 500 ventes. C’est vraiment super et je fais tout pour que vous soyez pleinement satisfait de votre achat.

chat22-satire-chats-rats-arras

Mais revenons à nous moutons, ou plutôt, à nos chats… Durant le règne d’Henri III, qui a duré une quinzaine d’année, plus de 30 000 chats ont été abattus froidement sur ordre du roi. Mais pourquoi ?

Pas facile d’être un chat…

 Au Moyen-Age, on n’aime pas trop les chats

Le chat renvoie une mauvaise image pour diverses raisons. Déjà, il ressemble au léopard, un animal sauvage, agressif, cruel et rusé. Le chat est plus petit, ce qui le rend encore plus inquiétant. Plus mesquin. Continuer la lecture

Share Button

Cronos, le dieu cannibale et castrateur

Pietro_Muttoni_-_Cronos_devouring_his_childCronos, ce n’est pas un mec cool. Autant le dire tout de suite. C’est un des personnages les plus importants de la mythologie grecque et il mange ses enfants et castre son père. En voilà une histoire faite pour Raconte-moi l’Histoire, et illustrée par Marie Eyquem, c’est encore mieux !

Cronos, fils de Terre et de Ciel

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Un beau matin de septembre, alors que la rentrée approche, Ouranos et Gaia, frère et sœur, se reproduisent à tour de bras. Parmi les gamins, on trouve les Cyclopes, les Hécatonchires et les Titans.

Les Cyclopes, on les connait, ils sont trois et ils n’ont qu’un seul œil au milieu du front. Leur père les enferme dans le Tartare pour être pénard. A titre indicatif, le tartare est un lieu peu accueillant voire inhospitalier, on le décrit comme aride, brumeux, sans vie avec des lacs de souffre (donc qui pue l’œuf pourri) et des rivières de boue… C’est pas un endroit où élever des gamins ! Continuer la lecture

Share Button

Quand le bourreau est une femme, l’histoire de Marguerite Le Paistour

Avant toute chose, il faut savoir que les femmes, les bourrelles, pouvaient exercer comme torture que la flagellation sur les femmes et que celle-ci a été supprimée en 1601. A savoir aussi, que je n’ai trouvé aucune illustration de bourrelle et que je suis dans l’obligation de mettre des illustrations de bourreau qui n’ont absolument rien à voir avec cet article. Il y a aussi des images qui peuvent heurter votre sensibilité. Si vous êtes sensibles, allez plutôt lire cet article (il est bien, mais il perd les poils).

Le_bourreau_à_travers_les_[...]Saugon_L_bpt6k1155997r (4)

Les bourreaux représentaient des personnes importantes mais on se méfiait extrêmement d’eux, faut dire qu’ils appliquent la loi et surtout les sanctions. Les bourreaux mettent à morts les coupables et parfois même, ils les torturent, longtemps. Pour les reconnaître, ils devaient porter des tenues jaunes ou vertes, couleurs de la tromperie et de l’association avec le diable ou encore coudre certaines insignes sur leurs manches pour pouvoir les distinguer de la population. Aujourd’hui, je vous raconte l’histoire de Marguerite Le Paistour, une des rares femmes bourreaux de l’histoire de France qui pour exercer sa fonction, se travestissait.

L’enfance triste de Marguerite Le Paistour

Disons-le, Marguerite n’a pas eu une enfance dorée, bien au contraire. Elle est née le 2 août 1720. Son père est le capitaine d’un navire et sa mère… Ben sa mère décède alors que Marguerite n’a que neuf jours, alors on ne peut pas dire qu’elle a joué un rôle dans cette histoire. En revanche, il va y avoir des conséquences à sa mort. Guillaume le Paistour épouse en seconde noce une véritable tyran. Elle prend en grippe la petite fille et durant toute sa tendre enfance, elle va lui en faire voir de toutes les couleurs et disons-le, elle va lui faire subir des violences physiques et psychologiques.

Alors qu’elle atteint sa vingtième année, Marguerite le Paistour décide de quitter le foyer paternel et l’ambiance extrêmement pesante pour mener la grande vie dans d’autres contrées. Elle quitte alors Cancale et la Bretagne mais elle est marquée à vie et porte une haine profonde à toutes les femmes.

Le_bourreau_à_travers_les_[...]Saugon_L_bpt6k1155997r (5) Continuer la lecture

Share Button