Cronos, le dieu cannibale et castrateur

Pietro_Muttoni_-_Cronos_devouring_his_childCronos, ce n’est pas un mec cool. Autant le dire tout de suite. C’est un des personnages les plus importants de la mythologie grecque et il mange ses enfants et castre son père. En voilà une histoire faite pour Raconte-moi l’Histoire, et illustrée par Marie Eyquem, c’est encore mieux !

Cronos, fils de Terre et de Ciel

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Un beau matin de septembre, alors que la rentrée approche, Ouranos et Gaia, frère et sœur, se reproduisent à tour de bras. Parmi les gamins, on trouve les Cyclopes, les Hécatonchires et les Titans.

Les Cyclopes, on les connait, ils sont trois et ils n’ont qu’un seul œil au milieu du front. Leur père les enferme dans le Tartare pour être pénard. A titre indicatif, le tartare est un lieu peu accueillant voire inhospitalier, on le décrit comme aride, brumeux, sans vie avec des lacs de souffre (donc qui pue l’œuf pourri) et des rivières de boue… C’est pas un endroit où élever des gamins !

Les Hécatonchires, ce sont les trois mecs qui ont 100 bras, 100 mains et 50 têtes. Rien que ça. Tout comme les Cyclopes, Ouranos les enferme dans le Tartare tant il les haït du plus profond de son âme.

Les Titans sont beaucoup plus nombreux, six frères et six sœurs. Notamment Rhéa et Cronos. Au fond du Tartare, la rébellion gronde. Les fils du Ciel et de la Terre en ont assez.

Cronos se rebelle contre Ouranos

 

Ouranos enferme donc les enfants au sein de leur mère, déesse de la terre. Ne leur laissant aucune liberté de vivre et les contraignant à vivre dans le Tartare. Mais Cronos qui déteste son père que tout décide de libérer sa mère mais aussi ses frères et sœurs de la dictature du père. 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Avec Gaia, Cronos fabrique et aiguise une serpe puis il se jette sur son père pour lui trancher les couilles qu’il envoie directement dans l’océan (d’où la naissance de Poséidon mais c’est une autre histoire). Ouranos perd de sa superbe et il perd surtout son pouvoir. Cronos devient alors roi des immortels à son tour.

Cronos répète l’histoire des dieux

On commence à le savoir avec la mythologie, ça foire tout le temps. Avec Cronos, il n’y a aucune raison que ça fonctionne mieux. Déjà le mec fait des gamins avec sa sœur, Rhéa. Mais comme son père, Cronos a peur qu’on lui vole son poste de roi des immortels alors il enferme ses frères et sœurs dans le Tartare et il dévore ses propres enfants (les peintures valent le coup d’œil  *  * *). Seuls les Titans peuvent rester à la lumière. Zeus est le petit dernier des enfants de Cronos et Rhéa et dès la naissance il est mis à l’abri dans une grotte et lors des présentations officielles au père, Rhéa lui montre une grosse pierre.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le gros malin, aveuglé par sa colère, ne voit pas la différence et l’avale. Ainsi Zeus peut grandir, élevé par des chèvres en Crête, et il va finalement prendre de la place et de l’influence dans cette famille de zinzin. Après une guerre de plus de dix ans entre le père et le fils, les enfants avalés par Cronos finissent par être recrachés, c’est le cas de Hestia, Déméter, Héra mais aussi Hadès. A la suite de ça, Cronos est castré par son fils Zeus, aidé par les hécatonchires, puis il est jeté au Tartare. Zeus libère alors les Hécatonchires et les Cyclopes, pour le remercier ils lui offrent la foudre. C’est avec cette aide précieuse qu’il peut vaincre les Titans et ainsi devenir le Dieu des dieux !

 rmlh

Pour féliciter Marie Eyquem pour les illustrations, c’est ici !

Tu as aimé cet article ? Tu veux soutenir Raconte-moi l’Histoire et recevoir les articles en avant première directement dans ta boite mail ? Rendez-vous sur Tipeee !

Share Button

One thought on “Cronos, le dieu cannibale et castrateur

Laisser un commentaire