Le raid de Dieppe, ou le débarquement raté de 1942

La victoire des Alliées en Europe est en partie due aux débarquements sur les plages normandes durant l’année 1944 mais ce dont on parle moins, c’est du débarquement majoritairement canadien complètement raté –ou presque- en 1942… Heureusement que je suis là pour vous en toucher deux mots, ou un peu plus.

image_content_23434252_20180319164354

Le contexte avant le raid de Dieppe

L’année 1942 est ce qu’on appelle « l’Année Terrible » et pour cause, l’Allemagne Nazie remporte toutes les victoires et étend son territoire à une vitesse monstre, elle vient notamment de prendre le canal de Suez (qui constitue une des branches phares de l’économie britannique). Si la Russie peine  à maintenir les frontières à l’est, Caucase, Iran et Turquie, à l’ouest les troupes avancent jusqu’à Biarritz et au large de la côte atlantique, les sous-marins allemands détruisent deux fois plus de bateaux que l’année d’avant. Staline croule sous les attaques, il demande de l’aide aux différents états américains, il faut envoyer du monde à l’ouest pour diviser les forces allemandes et calmer le jeu à l’est.

Les américains, ils ne sont pas franchement chauds-chauds et Churchill préfère un débarquement en Afrique du nord ou dans les Balkans. Malgré tout, l’opération Jubilée se met en place.

L’opération Jubilée et ses différentes opérations

1200px-Into_the_Jaws_of_Death_23-0455M_edit

Pour ralentir la fougue allemande et l’effrayer, l’opération Jubilée compte 5000 canadiens, 1200 Britanniques, 50 rangers américains, 15 commandos français et le matériel est également très important : 237 bateaux, 60 escadrilles de chasse et 7 escadrilles de bombardiers. En face, on trouve 1 500 Allemands (les divisions et brigades d’Amiens et Vernon ne sont pas loin, mais elles n’auront pas le temps d’intervenir). A priori, en termes de moyen physique, les Alliés ne sont pas trop mal, mais c’est sans compter sur les installations allemandes et les conditions climatiques….

En juillet 1942, l’opération Rutter se met en place pour prendre le port de Dieppe et préparer l’opération Jubilée. Des troupes d’assaut sont embarquées et rencontrent une véritable tempête, les côtes françaises sont impossibles à approcher sans prendre le risque d’être repérées par les Allemands. Tous les hommes sont donc renvoyés sur les terres britanniques…

En août 1942, on lance quand même l’opération Jubilée largement constituée de canadiens ayant suivi un entrainement au Royaume-Uni. Mais les petits jeunes, ils n’ont jamais foutu les pieds sur un vrai terrain de guerre alors le 19 août 1942, beaucoup d’entre eux vivent leurs derniers instants. A 03h, 150 bateaux sont répartis en une dizaine de groupes pour traverser la Manche. L’idée est d’occuper 20 kilomètres de la cote de Berneval à Quiberville, en passant par Dieppe.

Mais ça va se gâter. Continuer la lecture

Share Button

Napoléon perd sa virginité avec une prostituée en 1787

Aujourd’hui sur Raconte-moi l’Histoire, un petit article tout tranquille, frais et léger pour vous raconter comment Napoléon a eu son premier rapport sexuel avec une prostituée du Palais-Royal.

palais-royal-e1466701528228

L’arrivée de Napoléon à Paris

C’est en 1787 que Napoléon décide de quitter la Corse pour se rendre à Paris. Il a seulement 18 ans et il n’a pas connu grand-chose. Encore moins dans le domaine de l’amour. Ou du sexe. Faut dire que le Napo, il n’est pas réputé pour avoir un physique facile, bien au contraire, on dit de lui qu’il est moche. Bah, oui, selon les critères de l’époque, mais aussi d’aujourd’hui… Napoléon est plutôt… Enfin, on ne veut pas être désagréable alors on ne dit rien mais…

Visage creusé, teint jaunâtre, cheveux raides et noirs, il est tout maigre et l’ensemble lui donne un air malade ou d’être fan d’un groupe de métal tout en ayant une cirrhose. Du coup, pour Napoléon, il n’est vraiment pas aisé de séduire. A cela, il faut ajouter son accent corse tellement prononcé qu’on peine à le comprendre.

La vie sentimentale en berne du futur empereur Continuer la lecture

Share Button