Halloween, l’histoire d’une fête à travers les siècles

 vintage-pumpkin-costume

Pourquoi chaque 31 octobre, tu te déguises en vampire, sorcière ou en Jack Sparrow (mais en plus moche) ou encore en infirmière sadique ? Hein ? Pourquoi ? Je t’explique dans cet article l’origine de la fête d’Halloween. Pourquoi cette date ? Pourquoi la citrouille ? Et pourquoi les déguisements ? Découvre l’histoire d’Halloween à travers les siècles !

Halloween héritage païen de Samain

Il semblerait que la fête d’Halloween soit un héritage de la fête païenne de Samain. Au début de l’automne, les Celtes fêtaient en quelque sorte leur nouvel an. Alors, il n’y avait pas de calendrier grégorien tel qu’on le connaît. Mais les Celtes fêtaient Samain la nuit de pleine lune qui correspondait le mieux au changement de saison. Et pendant sept jours, les druides célébraient le passage d’une année à l’autre. Trois jours avant Samain, le jour de Samain, puis trois jours après. En fait, Samain était un jour qui n’appartenait à aucune des années, c’est le jour d’un autre monde. Ce jour, en dehors du temps, en dehors du monde permet aux Celtes de communiquer avec les personnes de l’autre monde (on ne sait pas bien s’il s’agit des démons ou des morts, ou peut être sont-ce les deux). Le jour de Samain, il faut mettre en place une cérémonie afin de bien fermer l’année passée et d’ouvrir sereinement la nouvelle année. Pour cela, les Celtes éteignent les cheminées et se retrouvent autour d’un grand feu sacré. Chaque personne récupère quelques braises et les utilise pour rallumer sa cheminée.

vintage-halloween-costumes-12

Il semblerait que la fête de Samain ait largement diminué au Ve siècle. Ce qui coïncide pas mal avec l’expansion du christianisme (y’a pas de hasard hein).

En gaélique, on appelle encore Halloween « Oiche Shamhna ». La fête est super populaire et ceci grace à Jack-o’-lantern. Si le mec est devenu une emblème d’Halloween, il trouve son origine dans un conte irlandais.

VIIIe siècle : création de la Toussaint

En 613, le pape Boniface IV instaure la fête de tous les martyrs le 13 mai. C’est à ce moment là qu’on commémore la mort de tous les bons chrétiens quoi. Et puis, au début du VIIIe siècle, les papes Grégoire III puis Grégoire IV, décident de déplacer cette fête, celle de la Toussaint, au 1er novembre. L’idée c’est de christianiser la fête de Samain. C’est vrai, les mecs ont continué de fêter Samain, même en petit nombre, alors en fusionnant les deux, c’est quand même l’occas’ d’unir les peuples. Et surtout d’essayer de choper le plus de monde possible au sein de l’Église. Alors pour la Toussaint, on fête tous les morts. Tous, pas que les martyrs.

6209561ec465f4a8b7e096009d3bc2774564fdfa91e703ed6a12cc0954b3b57a-1

D’ailleurs, en 998, les moines de Cluny décident d’instaurer une fête des trépassés, ou « fête des morts » le 2 novembre, pour garder la Toussaint pour les bon chrétiens. Mais en fait, ça ne prend pas. On fête tout le monde le 1er novembre. Jusqu’au XXe siècle, en Bretagne, des croyances persistent, il reste des traces de Samain. Avant d’aller se coucher, les mecs laissent de la nourriture la veille de la Toussaint (et les nuits de solstice) car les morts viennent leur rendre visite. En toute amitié hein. Continuer la lecture

Share Button

Isabelle de Bourbon-Parme, dépression et bisexualité

isab


Isabelle de Bourbon-Parme, mais qui est-ce ?

 

En théorie, la jolie Isabelle a une famille parfaite. Elle est la petite-fille de deux rois : Louis XV est son grand-père maternel, Philippe V d’Espagne son grand-père paternel. Ça en jette, vu comme ça.

Mais en fait, c’est pas terrible. J’veux dire, d’un point de vue biologique quoi. Philippe V d’Espagne est l’oncle de Louis XV.

Je t’explique. Faut repartir de plus loin.

Un peu de généalogie royale

Tu vois Louis XIV ? Il a eu un fils, le Grand Dauphin ; vu que c’était l’aîné il devait être roi, mais bon le mec il a régné plus de cinquante ans, increvable le Roi Soleil. Du coup, le Grand Dauphin est mort avant son père. Et je te raconte sa mort dans le tome 2 de Raconte-moi l’Histoire!

rand-dauphin

Donc c’est le fils aîné du Grand Dauphin qui doit hériter de la couronne : Louis de France. Louis de France a un petit frère, Philippe, futur Philippe V d’Espagne. Et Louis de France a un fils, le futur Louis XV. Philippe V est donc l’oncle de Louis XV.

Isabelle de Bourbon-Parme et sa famille

Ses deux grands-pères sont enclins à la dépression, aux humeurs noires. D’ailleurs Philippe V meurt d’une crise de folie.

philippe-v-etfarnese

En revanche, ses deux grands-mères sont assez équilibrées. Qu’il s’agisse de Marie Leszczynska ou d’Elisabeth Farnèse, elles aiment profondément leur petite-fille. Il vaut mieux pour Isabelle d’ailleurs, parce que son père Philippe est envoyé en France et Italie pour des affaires et sa mère, Marie-Louise-Élisabeth de France, la déteste.

Les années espagnoles d’Isabelle de Bourbon-Parme (1741-1748)

Isabelle est née en décembre 1741 ; sa mère a alors 14 ans et fait une bonne crise d’adolescence (on ne peut pas le lui reprocher). Louise-Élisabeth se tape un baby blues de folie et elle déteste sa fille pour deux raisons. Continuer la lecture

Share Button

Georg Elser, l’homme qui a failli tuer Hitler

Il y a dix jours, la page Facebook de Raconte-moi l’Histoire a été supprimée à cause d’un dessin de téton (oui), pour être au courant de tous les nouveaux articles, tu peux me suivre sur Twitter, sur Framasphère, sur la page de secours, ou encore grâce à la newsletter et tipeee ! On pourra pas dire que je vous laisse tomber !

georgelser

Le 8 novembre 1939, un attentat contre Hitler est prévu, la bombe est en place. On attend Hitler pour son discours habituel, long et bien relou, à la brasserie Bürgerbräukellera. Mais il écourte son discours et s’en va. La bombe explose, onze minutes trop tard. Découvrez l’histoire de l’homme qui a failli tuer Hitler.

Georg Elser, qui est-ce ?

Georg Elser est né le 4janvier 1903 et… surprise… il meurt au camp de Dachau le 9 avril 1945. Il est issu d’une famille d’agriculteurs et de négociants. Il ne roule pas sur l’or, mais globalement, il vit bien. Georg va aller à l’école et il va apprendre le métier de tourneur. Des soucis de santé vont lui contraindre d’arrêter, il va alors faire de la menuiserie. C’est un métier qu’il aime, il obtient son diplôme et il exerce pendant des années. Mais Georg a une idée en tête, il veut apprendre l’horlogerie. Et ce n’est pas pour rien.

La prise de conscience de Georg Elser

71195_ccc

Il appartient à un groupe un peu violent du Parti communiste d’Allemagne et il ne peut pas saquer Hitler (qui le peut?) qui promet déjà de grandes choses alors qu’il ne fait qu’exploiter le peuple Allemand. En ayant fait des études chez un fabricant d’horloge, Georg Elser peut alors fabriquer le mécanisme qui fera exploser sa bombe et qui réduira à néant Hitler et ses plus proches copains nazis. C’est en travaillant à Heidenheim que Georg découvre que l’Allemagne relance l’industrie pour s’équiper militairement et il comprend qu’il doit agir maintenant.

La mise en place de l’attentat contre Hitler

Alors que Elser a bien compris quels sont les plans de Hitler, l’invasion de la Pologne vient justifier ses craintes et il met en place son idée d’attentat. En 1923, Hitler a tenté un putsch complètement raté et depuis sa libération de prison, il commémore cette tentative avortée de prise de pouvoir dans une brasserie à Munich Bürgerbräukellera. Celle-ci n’est pas surveillée. Alors son plan va se dérouler parfaitement. Chaque soir, il prend un repas ouvrier dans cette brasserie et au moment de la fermeture, il se cache à l’intérieur. Continuer la lecture

Share Button

#Concours viens gagner des bisous

En lieu et place de l’article du jeudi, voici un concours :)

Le lien pour participer, c’est ici ! 

Share Button