Repas de fêtes médiévaux et doigts qui pèguent

Il y a deux sortes de réveillon, celui avec les personnes qui mettent des étoiles en plastique sur leur table et mangent de la pizza en buvant beaucoup et ceux qui mangent du caviar en forme d’étoile en buvant beaucoup. Au final, tout le monde se pose à table, et attend la bouffe. Et plus il y en a beaucoup, plus on est contents, plus on est contents, plus on picole, plus on picole, plus on… bref.

Aujourd’hui, je te propose de passer un réveillon façon repas de fête du Moyen-Age:

La décoration

La table: il faut savoir que pendant tout le Moyen-Age, la table n’existait pas telle qu’on l’imagine. Pour le bois massif il faut attendre le XIXème siècle. En revanche, dès le Vème siècle, on pose une planche sur deux tréteaux, avec une nappe personne ne fait la différence. Faut dire que pendant longtemps, la cour a parcouru la France selon les pérégrinations du Roi, donc on faisait en sorte que les meubles ne soient pas lourds mais facilement transportables. Continuer la lecture

Share Button

21 décembre, journée de l’orgasme. Jouir tue (parfois).

En cette journée mondiale de l’orgasme, je vous propose de découvrir la triste histoire du Prince Louis VI de Condé, c’est sur Madmoizelle, ici.

Je profite de ce mini post pour souhaiter de bonnes vacances à ceux qui ont la chance d’en avoir (comme moi,  et YOUPITRALALA je rentre chez ma mère) et je souhaite bon courage à tous les autres.

.

Vous inquiétez pas, je vais assurer le service minimum et dans la semaine, vous aurez un article pour préparer le meilleur réveillon de fin d’année (oui, parce qu’en fait, il y a internet même dans les Corbières).

A bientot l’internet !

______________________________________________________________________________

Share Button

L’art et la Révolution, portraits des Capitouls condamnés

Salut les internets, aujourd’hui je vous présente un nouvel exercice de Billets Croisés avec la talentueuse Peccadille et son blog Orion en Aéroplane. Après avoir traité des excréments, notre nouveau thème de recherche est la Révolution. Si Peccadille a pour bastion Paris, le mien se trouve un petit peu plus au sud.

Aujourd’hui je vous parle de Toulouse, c’est régulièrement le cas sur RMLH. Pourquoi ? Je travaille sur Toulouse, je suis passionnée par la brique rose, et puis aussi j’ai habité au cœur même de cette ville, à deux pas de la Place du Capitole. Place riche en Histoire.

  • L’histoire du Capitole

A partir du XIIème siècle « le conseil municipal » -composé de Capitouls  et de quelques larbins- achète des habitations en ruine pour pouvoir se retrouver et assurer les réunions quant à la gestion de la ville. Ce sont les premiers murs du Capitole.

En 1444, le premier parlement provincial s’installe à Toulouse et pique quelques responsabilités aux Capitouls. Véners, les municipaux vont vouloir imposer leur prestige et leur autorité en créant une immense et somptueuse place face à leurs bâtiments. En gros, ils cherchent à compenser un petit complexe d’infériorité, et en 1676, ils ont leur Place Royale, au fil du temps elle sera renommée, Place de la Liberté pendant la Révolution, Place Impériale en 1812, pour enfin devenir la place du Capitole en 1848. Un nouveau régime, un nouveau nom.

Au milieu du XIXème de grands travaux de façades sont également réalisés, l’actuel Hotel de ville est né. Et en briques roses s‘il vous plait. L’orgueil des capitouls a permis aux Toulousains d’avoir une jolie ville, ensuite il leur permettra d’être guillotinés en premier. Cette place est depuis toujours un lieu de pouvoir et un lieu de vie, aussi  elle illustre parfois de sombres heures de l’histoire.

Continuer la lecture

Share Button

Un post, deux liens, deux ambiances.

Salut les internets, aujourd’hui je vous propose deux liens et je vous souhaite un bon dimanche.

.

cadeauxJ’ai participé à la sélection de cadeaux de noël de -Je beurre ma tartine-. Si tu ne sais pas quoi écrire sur ta liste au Père-Noel, ou si tu ne sais pas quoi offrir à ta mère, ton cousin, la soeur de ta meuf. Tu trouveras forcément de quoi faire plaisir. C’est ici.

:

cadeaux jerry

Enfin, la semaine dernière j’ai participé à un blog musique, -anotherwhiskyformisterbukowski-, je te propose de découvrir la vie d’un musicien des années 1950. L’histoire d’un mec qui cumule les mariages, les déceptions et les succès. C’est pas un conte de Noël, c’est encore mieux (oui). C’est ici.

A bientôt !

Share Button