Histoire de la rousseur, pourquoi les roux sont-ils pointés du doigt ?

- Comment appelle-t-on un roux qui mange une carotte ?

-Un cannibale.

.

.

Excellent non ? Non. Avouons le… C’est même plutôt nul et pourtant les blagues sur les roux sont très nombreuses et continuent de véhiculer des messages le plus souvent négatifs et discriminants envers les personnes rousses. Figurez-vous que ce n’est pas récent ! Depuis l’Antiquité les roux sont moqués, rejetés voire tués pour leur couleur de cheveux. Je vous donne aujourd’hui quelques pistes d’explication. Et attention, spoiler, non, ce n’était pas mieux avant !

Seth, le Dieu manipulateur Égyptien

seth tue apophis

Seth est le seigneur du désert, réputé pour sa violence, son mauvais caractère et sa facilité à manipuler les peuples. On le représente régulièrement avec une queue fourchue, une tête de sanglier et on le surnomme « aissu » qui signifie « diable roux ». De fait, dans la culture Égyptienne, tout ce qui se rapproche de près ou de loin à de la rousseur est associé au mal. Si Ramsès II est un pharaon roux plutôt populaire, on considère que ses nombreuses victoires militaires sont liées à sa rousseur, il est violent et guerrier « par nature »…

En Grèce, Typhon est un Dieu roux

typhon4

Typhon,comme Seth, n’a pas une excellente réputation, on dit qu’il est malfaisant. Selon les croyances, on le représente comme un monstre cracheur de feu ou comme un ouragan qui possède des serpents en guise de doigts… Il est d’une très grande taille, « son front touche les étoiles, ses bras, l’Orient et l’Occident, ses yeux lancent des flammes… ».

Rien de bien rassurant, en somme.

De nombreuses rumeurs historiques prétendent que des personnes rousses ont été sacrifiées en l’honneur de Typhon et de Seth. En réalité, les textes tendent à prouver que seuls les animaux roux ont été immolés pour rendre hommage au Dieu, notamment les bœufs. Plutarque raconte qu’il suffisait que l’animal ait un seul poil brun ou blond pour qu’il soit déclaré inapte à être sacrifié…

Dès l’antiquité, le zoomorphisme et la physiognomonie apparaissent et selon Hippocrate, les hommes et les animaux sont inévitablement liés. Les personnes rousses correspondent au renard et au cochon. Les deux animaux sont respectivement considérés comme usant de malice, voleur et lugubre, sale. Encore rien de positif pour les roux de cette Terre…

Les roux, conçus pendant les règles de leur mère

http://data.abuledu.org/URI/50393fad

Les règles, c’est sale, on le sait bien, alors en Galilée, on pense que les enfants qui naissent roux sont le fruit de l’impureté de la mère lors de leur conception… Au même moment, au théâtre de la Rome antique, les personnages d’esclaves ou encore de voleurs et de bouffons sont représentés par des acteurs portants des perruques rousses…

Et le mot roux « rufus » est une injure… Naître roux est un problème pour le nouveau-né, le père ayant droit de vie ou de mort sur son enfant quel qu’il soit, lorsqu’on lui présente le gamin fraîchement né, il peut décider de l’élever ou de le déposer au sol, en signe de rejet. L’enfant, s’il n’est pas récupéré par un autre membre mâle de la famille est alors voué à mourir. Et un gamin roux, c’est pas tellement à la mode alors de nombreux nourrissons restent au sol…

image00052

A l’instar de Ramsès II, le dictateur romain Sulla Felix, est félicité pour sa puissante force organisatrice mais largement controversé pour sa cruauté et devinez pourquoi était-il si méchant ? Il était roux. Il suffit de tomber sur un roux sanguinaire tous les dix siècles pour remettre une pièce dans la machine à discrimination.

D’un autre coté, il existait un culte à la rousseur, lié aux échanges avec les celtes, ce peuple de grandes personnes aux yeux clairs, la peau pale et les cheveux blonds ou roux… De nombreuses déesse sont alors représentées rousses, comme Vénus. Mais une fois de plus, rien de suffisant pour cesser de les mettre de coté. Au Moyen-Age, on redouble d’effort pour stigmatiser les roux…

Les superstitions médiévales à l’encontre des roux

tumblr_piz62kdLD61rqxd5ko1_1280

Ah, le Moyen-Age, s’il existe de nombreuses rumeurs complètement infondées tendant à le diaboliser, comme le fait de ne pas se laver, par exemple. Il existe également de nombreuses preuves qu’il ne faisait pas bon être roux car considéré comme le diable ! Pour quelle raison ? Sans nul doute, les personnes aux cheveux roux se sont approchées des flammes de l’enfer avec l’aide du Diable et leur chevelure a pris la couleur de la braise.

judas roux

Alors que rien n’évoque la couleur de cheveux de Judas dans l’Ancien-Testament, il est représenté roux dans l’iconographie à partir du XIème siècle. Bah oui, il a trahit Jésus Christ…

Et à l’heure de la chasse aux sorcières, de nombreuses personnes rousses sont jetées au bûcher car on pense qu’elles n’ont pas d’âme ! Lorsque les piqueurs de sorcières avaient pour mission de trouver les traces du diable sur le corps des présumées sorcières, les tâches de rousseur trahissaient les roux… 

Les rousses forniquent avec le diable, on le sait… De fait, en 1254, Saint-Louis nous pond un édit particulièrement discriminant, les prostituées ont l’obligation de se colorer les cheveux en roux, couleur des feux, de l’enfer et de la luxure. Afin que les hommes puissent les distinguer des autres femmes, les pures et respectables. De fait, on connaît différentes techniques pour se roussir les cheveux sans s’approcher des flammes de l’enfer. 

Richard_coeurdelion

Figure célèbre du Moyen-Age, Richard cœur de Lion était roux ! S’il est connu pour son courage et son sens de l’honneur, on lui reproche aussi l’exécution de milliers de personnes lors des croisades et son appétit de gloire, mais il n’y est pour rien, ce sont ses origines angevines, à l’origine de sa rousseur, les responsables !

 Les roux célèbres de la Renaissance : Henri IV, Christophe Colomb, la Reine Elizabeth Iere d’Angleterre

henri IV

En Europe, si la rousseur ne concerne (environ) que 5% de la population, durant la Renaissance, trois figures emblématiques ont fait parler d’elles au-delà de leur couleur de cheveux. En France, il y a Henri IV. Il a fait régner la paix dans le royaume après près de 50 ans de guerre civile et de massacres religieux. Il y a Christophe Colomb, qui s’est peut-être trompé d’Inde mais a largement contribué à la richesse de l’Europe en pillant un autre continent tout en éradiquant quelques peuples. Mais que voulez-vous, les caisses des royaumes se sont soudainement emplies d’or, c’est ce qu’on retient sur le moment. Et enfin, il y a Elizabeth Iere, qui a anglicanisé le pays et a fait de l’Angleterre une superpuissance, notamment en partant à la découverte de l’Amérique. C’est en peignant les portraits des grands personnages historiques que l’on voit se démocratiser l’apparition des personnes rousses dans l’art, mais encore pour les fétichiser : les femmes rousses deviennent des canons de beauté. Comme la Vénus de Boticelli [que Clément Barge a un peu modifié pour la couverture de notre livre].

 

Les roux dans l’art du XIXème siècle

lautrec-catania-1

En 1894, Poil de Carotte naît de la plume de Jules Renard. Ce petit garçon aux cheveux roux tout droit sorti de l’imagination de l’écrivain est sans cesse moqué pour sa couleur de cheveux et malgré ça, on continue de surnommer les roux « poil de carotte »… Quelques années avant, Zola écrivait Nana, l’histoire d’une prostituée dont les cheveux deviennent couleur de braise à chaque fois qu’elle se dénude… Les femmes rousses ont la réputation d’être sulfureuses et terriblement sexuelles depuis que les prostituées ont eu l’obligation de se teindre en rousse. D’ailleurs, le peintre Toulouse-Lautrec réputé pour ses œuvres représentant des prostituées connaît un succès fou au XIXème siècle et quasiment toutes les femmes sont rousses. 

800px-Gustav_Klimt_010 DANAË

Même chose pour Gustav Klimt qui peint, notamment, Danaë en rousse… Dans la mythologie, Danaë est considérée comme vénale, séductrice et connaît l’extase lorsqu’elle reçoit la pluie de pièces d’or (qui est en réalité, Zeus).

Et maintenant ?

image-qui-veut-peau-roger-rabbit-09

Aujourd’hui qu’en est-il ? Les femmes rousses sont toujours les tentatrices dans les films, alors que les brunes sont plutôt les aventurières et les blondes, soit les bimbos, soit les bonnes mères de famille, les enfants roux sont toujours moqués, alors que les bruns sont toujours les casse-cous et les blonds sont mignons et on entend toujours des blagues sur les roux.

Pour en savoir plus, je vous conseille ces deux livres :  

 

 

Commandez sur la boutique www.racontemoilhistoire.store et profitez de 5€ de réduction avec le code « callipyche »

Share Button

One thought on “Histoire de la rousseur, pourquoi les roux sont-ils pointés du doigt ?

  1. Ce qui me surprend dans ces histoires de sacrifice, c’est la division des peuples .
    Ceux qui ne veulent pas être sacrifiés deviennent des ennemis des assassins .Il y a alors une bonne raison de se faire la guerre .
    Les minorité,certes sont des proies faciles pour les sadiques en tout genre qui souhaitent donner du panache a leur perversion immonde .
    ETC………………………..

Laisser un commentaire