Dolly Dimples, ou le record de perte de poids

il_570xN.411466680_8p0pAujourd’hui je vous présente une femme énorme, très grosse, d’abord devenue bête de foire puis qui a décidé de perdre du poids pour des raisons médicales. Découvrez la vie de Celesta Geyer (née Herrmann), encore appelée Dolly Dimples.

il_570xN.411466680_8p0ppp

L’enfance calorique de Dolly Dimples

Celesta Herrmann est née le 18 juillet 1901 à Cininnati, aux Etats-Unis. Sa famille est germano-américaine et nombreuse. Parmi les activités familiales, on ne compte ni le foot ni l’escalade mais plutôt les repas interminables. En fait, la famille Herrmann fait six repas par jour, pas seulement des petites collations entre le déjeuner et le dîner, non, de vrais repas avec beaucoup de viande et de féculents. Rapidement, la petite Celesta Herrmann grossit, beaucoup. A l’école, ses camarades se moquent d’elle et lui volent ses bonbons. Pour la réconforter sa mère cuisine des bons petits plats. Comfort-food avec du gras et de l’amour. Mais ça ne fait qu’empirer la situation de Celesta qui pèse 130 kilos à l’adolescence pour seulement 1m50. Victimisée par les autres gamins, Celesta arrête l’école et à 20 ans, son poids atteint 180 kilos.

Le mariage de Celesta Herrmann

 

Dans la famille Herrmann tout le monde mange beaucoup mais Celesta est la seule à développer un surpoids important, malgré tout, elle parvient à ne pas se désocialiser. Faut dire que c’est une jolie femme, très séduisante, avec de nombreux talents et travailleuse.

Dolly Dimples Continuer la lecture

Share Button

Ella Harper, femme-chameau et bête de foire

ella harper

On parle très souvent des femmes-singes, comme Julia Pastrana, mais plus rarement des femmes-pingouins… Ça ne va pas s’arranger aujourd’hui, car je vais vous parler de la femme-chameau.

 Ella Harper

Ella Harper est née à Hendersonville dans le Tennessee, au début des années 1870… Probablement avant 1873, mais, nous ne sommes pas très surs. A cette époque là, les échographies n’existent pas… Aussi, qu’elle ne fut pas la surprise de ses parents de constater que la petite Elle Harper a les genoux montés à l’envers…. A la place de se plier vers l’avant, ils se plient vers l’arrière. Voyez vous-même.

Il est très difficile de marcher uniquement sur les pieds dans ce cas, la maladie s’appelle : recurvatum. Aussi, Ella Harper préfère-t-elle marcher à quatre pattes. Plus facile, plus d’équilibre, mais moins normal… La petite fille est moquée, évidemment, puis envoyée dans un cirque, où elle va faire fortune ! Non, je déconne. Les personnes qui l’emploient vont faire fortune. Ella, en plus d’avoir des jambes cheloues, elle est exploitée. Son petit surnom au boulot ? « the camel girl » la femme-chameau…

The Camel girl

ella harper

Durant son passage au cirque Nickel Plate de WH Harris, elle était un peu la star du spectacle, bin, oui, à force, les femmes à barbe, la femme-serpent ou le mec à trois jambes, on les connaît, mais là, c’est une femme chameau ! Continuer la lecture

Share Button

Julia Pastrana, la femme-singe du XIXème siècle

julia pastrana

Aujourd’hui on va parler poils, grandes oreilles et long nez. Voici l’histoire de Julia Pastrana, une mexicaine qui a longtemps été présentée comme la femme-singe, ou encore la femme la plus laide du monde. On est d’accord. C’est pas très … Continuer la lecture 

Share Button