Pasiphaé, la femme qui embrasse un taureau

dédalecouleurs1

C’est toujours compliqué de reprendre une activité normale lorsqu’on sait que des extrémistes sont chauds bouillants pour nous faire péter le cerveau à n’importe quel moment. Le seul moyen que j’ai trouvé pour prendre un peu de distance est de … Continuer la lecture 

Share Button

Les momies animales égyptiennes, entre religion et business

DSC_0124Dernièrement nous avons parlé des momies humaines, de l’importance du rite funéraire mais aussi des méthodes d’embaumement. Dans cet article, il est question de momies animales. Des crocodiles, des chats, des oiseaux et même des taureaux ! Mais alors ? Pourquoi les Égyptiens momifiaient-ils les animaux ?

Le culte des animaux

En Egypte antique, les mecs étaient super animalfriendly. Vraiment. La plupart des bêtes sont sacrées et idolâtrées. On les considère comme des incarnations divines. D’ailleurs, des temples élèvent des animaux liés au culte du Dieu du lieu. De nombreux animaux étaient momifiés après la mort. Faut dire que les Égyptiens pensaient qu’en vénérant certains animaux, ils récupéreraient leurs forces, surtout le lion, le crocodile, l’hippopotame, ou encore le scorpion. Ils sont réputés dangereux, et ça, ça excite un peu l’Egyptien.

Chaque heure de la journée correspond à un des douze animaux sacrés : le chat, le chien, le serpent, le scarabée, l’âne, le lion, le bélier, le taureau, l’épervier, le singe, l’ibis et le crocodile.

 DSC_0073

Il existe deux sortes de culte liés aux animaux :  Continuer la lecture

Share Button