MACL, Marie Antoinette Cocufie Louis, je vous l’assure !

Si tu habites Paris, ou si, comme moi, sombre provincial-e, il  t’arrive d’arpenter tout de même les rues de la capitale, tu as peut-être déjà vu ces quatre lettres sur les façades de certaines maisons.

Qu’est-ce que ça peut vouloir dire ?

Ce n’est ni le nom d’un mec, ni une inscription pour dire que tu es bien arrivé chez ton notaire/dentiste/avocat. Non, ça signifie simplement que la Maison est Assurée Contre L’incendie. Bin, ouais. C’est tout. C’est comme si tu gravais sur ta porte « Je suis à la MAIF », « J’ai bien un contrat chez Axa », ou je ne sais quel autre truc d’assurance. Ça a l’air complètement con, et pour ne rien vous cacher ça l’est un peu.

C’est au XVIIIème siècle que les premières maisons ont été assurées contre les incendies.

À la base, le terme « assurance » c’est un terme de commerce maritime, c’est pour dédommager les accidents occasionnés par les vaisseaux.

Et puis, petit à petit, on le développe à tous les accidents de la vie. C’est difficile à mettre en place, alors pour se faire un peu de bonne pub, les assureurs demandent aux propriétaires de grandes demeures de faire inscrire ces quatre lettres sur leur façade. Tous les nobles et certains bourgeois se retrouvent gravés, mais pendant la Révolution, ça va poser un peu problème…

*

 

Marie-Antoinette Cocufie Louis

À partir des années 1785, quand la colère commence à gronder autour de Versailles et de la royauté, les sans-culottes décident d’utiliser ces lettres et d’en changer le sens. « Marie-Antoinette Cocufie Louis ».Ça fait rire tout le monde, et l’expression va être utilisée partout dans Paris.

Genre, les révolutionnaires vont faire un tour dans les tiéquar des grands nobles, et décident de taguer/graver que le Roi a des cornes. Une forme de streetart classique. Un peu comme la chanson du roi Dagobert, qui sous ses airs de comptine est finalement subversive. L’idée est de cracher sur la royauté, mais pas directement sur le Roi. Je vous en parle ici.

 Enfin, sous la Restauration, alors que Louis XVIII est au pouvoir, on réutilise ces quatre lettres pour en faire un nouveau slogan, cette fois-ci, c’est « Mes Amis, Chassons Louis ! » vachement moins funky quand même. Les quatre lettres devenues désormais assez rares, vous pouvez aller jeter un œil au n° 6 de la rue Pernelle, dans le 4ème arrondissement. Ou au 48 rue madame, dans le 6ème.

Et ensuite, c’est la fin

Au XIXème, les compagnies d’assurance ne font plus inscrire MACL sur les maisons, ça fait désordre, alors ils font des enseignes. On peut retrouver trois enseignes d’assurance au Musée Carnavalet à Paris (ce sont mes photos perso, qui sont pas tellement tellement jolies 123). Et en 1880 les assurances maison deviennent obligatoires, et les assureurs augmentent l’affichage dans les rues de Paris pour attirer les clients. C’est finalement comme la pub pour la MAIF au cinéma, mais en vachement moins relou.

assurance 3

___________________________________________________________________

  • Clique sur les images et tu arrives sur Gallica, directement.

 

Share Button

Laisser un commentaire