Les années folles, c’était pas si fou-fou.

Le 11 novembre 1918, c’est la fin de la guerre, c’est le traité de Versailles. L’Allemagne va payer toutes les réparations de la guerre, les blessés et les veuves vont avoir des pensions, ça va être cool. youpitralala VIVE LA FRANCE RICHE ET PROSPÈRE et les années folles. Mais c’est pas tout à fait ça, range ta robe courte et ton porte-cigarette ma jolie, on est pas là pour rigoler.

la garçonne RVB II

Continuer la lecture

Share Button

Lire c’est bien -Petite chronologie de l’histoire de France -

Aujourd’hui je vous réserve un article particulier. Un comme je n’en ai encore jamais fait (le suspense est à son comble). Cet article n’est pas sponsorisé, j’ai payé le bouquin et on m’a rien filé pour la pub. D’ailleurs, l’auteur n’est même pas au courant et je ne touche aucune commission sur les ventes. Autant vous dire qu’il n’y a aucune corruption, je fais ça pour votre bien. Uniquement.

Donc tadaaaaaaaaam :

Alors, qu’est ce que c’est ?

PETITE CHRONOLOGIE DE L’HISTOIRE DE FRANCE

Vincent Bernard

Continuer la lecture

Share Button

Je reviens bientôt, « Madame la baronne ».

Vous savez ce que c’est, on écrit, beaucoup, puis on a pas trop le temps, alors on perd l’habitude et l’envie et puis on écrit une fois parce qu’on a lu un truc cool, et bim, c’est reparti, on a re envie d’écrire tout le temps, mais on n’a pas le temps parce qu’on est trop à la bourre sur la rédaction de son mémoire que la directrice de recherche s’arrache les cheveux et qu’elle vous menace de vous couper les doigts un à un, alors on laisse tomber le blog.

Quand d’un coup, hop, comme ça, un ami vous offre « Usages du monde, règles du savoir-vivre dans la société moderne » . Un petit bouquin de 300 pages mais c’est écrit très gros de Blanche Soyer (1843-1911), dite la baronne Staffe qui se fait connaître au XIXème siècle pour ses bons conseils sur les manières à adopter, ou pas, en société.

J’ai décidé d’ouvrir une nouvelle catégorie « Madame la baronne » où je vous ferai part de ses trucs et astuces pour briller en société. J’essaierai de le mêler à du droit, des lois, des arrêts, la jurisprudence, tout ça, je sais pas faire autrement de toute façon. Déformation professionnelle, à ce qu’il paraît. Bref. Ce livre se découpe en diverses parties : l’enfance, le mariage, les visites, la conversation, les dîners, bals et soirées, le gentleman, la jeune fille, le deuil et autres. Vous verrez bien.

Je vais laisser les commentaires ouverts sur ce billet pour que si vous souhaitez, à tout hasard, échanger avec ma personne ce soit possible.

Share Button