Les momies animales égyptiennes, entre religion et business

DSC_0124Dernièrement nous avons parlé des momies humaines, de l’importance du rite funéraire mais aussi des méthodes d’embaumement. Dans cet article, il est question de momies animales. Des crocodiles, des chats, des oiseaux et même des taureaux ! Mais alors ? Pourquoi les Égyptiens momifiaient-ils les animaux ?

Le culte des animaux

En Egypte antique, les mecs étaient super animalfriendly. Vraiment. La plupart des bêtes sont sacrées et idolâtrées. On les considère comme des incarnations divines. D’ailleurs, des temples élèvent des animaux liés au culte du Dieu du lieu. De nombreux animaux étaient momifiés après la mort. Faut dire que les Égyptiens pensaient qu’en vénérant certains animaux, ils récupéreraient leurs forces, surtout le lion, le crocodile, l’hippopotame, ou encore le scorpion. Ils sont réputés dangereux, et ça, ça excite un peu l’Egyptien.

Chaque heure de la journée correspond à un des douze animaux sacrés : le chat, le chien, le serpent, le scarabée, l’âne, le lion, le bélier, le taureau, l’épervier, le singe, l’ibis et le crocodile.

 DSC_0073

Il existe deux sortes de culte liés aux animaux : 

  • Certains animaux sont momifiés en grand nombre. Les temples élèvent ces animaux là pour les sacrifier directement aux dieux. Aussi, on a retrouvé des catacombes gigantesques à Saqqarah. Il existait notamment des grandes volières pour les ibis (souvent rapprochés au scribe), ou des parcs à crocodiles. Moi j’aime bien les crocodiles.

DSC_0070

  • Certains animaux sont dits Uniques. On considère un animal (lui, pas l’espèce entière) comme la réincarnation du dieu en fait. On le repère grâce à sa couleur, ses taches ou diverses caractéristiques. Genre, le chat noir à trois pattes et à l’œil vert et l’autre fermé pourrait être la représentation du dieu des boiteux borgnes. Mais je suis pas sure de l’existence de cette divinité dans le monde égyptien. A vérifier. L’animal élu doit passer sa vie dans un Temple. Lorsqu’il meurt, on le momifie. Pas n’importe comment. Correctement. Presque aussi précautionneusement qu’un pharaon.

 

DSC_0120

Les cadeaux votifs

Les momies animales étaient donc principalement des cadeaux pour les dieux, dans les autres cas, il s’agissait des animaux de compagnie de personnes importantes et suffisamment riches pour vouloir payer un embaumement à un chien, chat, taureau… Bin oui, pourquoi ne pas avoir un taureau de compagnie ?

Genre, les catho ils vont brûler un cierge à l’Eglise, bin les Egyptiens ils momifient des animaux. Genre des chatons. On a retrouvé plus de 30 catacombes et plus de 70 millions d’animaux momifiés. C’est un peu ouf. On compare ces pratiques à une industrie… Genre c’est un commerce et comme tout commerce, histoire de fric… Et arnaque !

L’arnaque

DSC_0075

Le musée des Confluences de Lyon possède une grande collection de momies animales. Notamment des crocodiles, je vous ai dit que j’aimais bien les crocodiles ? Mais aussi des ibis et autres oiseaux… Aussi, après avoir récupéré le tout, des études ont été pratiquées par l’équipe de MAHES. A l’aide d’un scanner on a pu se rendre compte que certaines momies étaient vides. Genre en fait, il n’y a aucun animal dedans. Au mieux, il y a des morceaux. C’est le cas pour de nombreuses momies de chatons, mais aussi d’ibis. En fait, il n’y a que des pattes. Ou une touffe de plumes… Super le cadeau votif. Je pense que les dieux étaient ravis de recevoir une moustache et une griffe de chat. Vraiment, c’est touchant. Après les mecs s’étonnent des dix plaies… Imagine offrir à ton gosse que les yeux et le pieds d’une Barbie, elle va être contente et aimable, j’en suis certaine.

Tout ça pour dire que les prêtes vendaient des (fausses) momies animales plein prix à des mecs qui pensaient offrir un animal et ainsi récupérer protection, gloire et amour de la part du dieu. Bin que nenni. Les Temples se faisaient du fric sur le dos de la population ? Manifestement, oui. Deux hypothèses :

  1. ce sont des escrocs

  2. les élevages n’étaient pas assez grands et manquaient de têtes, alors on s’arrangeait pour répondre à la demande.

Lidjia Mckight explique que dans près de 30% des momies animales examinées, il n’y a AUCUN reste animal. Et il n’y en a jamais eu… Business is business…

DSC_0128

Pour en savoir plus sur les radiographies de momies, c’est sur le site du musée des confluences

  

 Tu aimes Raconte-moi l’Histoire ? Un site sans pub avec des histoires coolos ? Tu peux le soutenir à partir d’1€. C’est sur Tipeee et je te dis merci.

Share Button

Laisser un commentaire