Les boissons rafraîchissantes (et vegan) du Moyen Age et les recettes

boire

Salut internet, je suis pas très présente en ce moment pour des raisons évidentes de canicule (qui a envie d’allumer son ordinateur lorsqu’il fait 40′c ?) en revanche, aujourd’hui je viens pour te donner quelques recettes médiévales pour te désaltérer !

Les boissons rafraîchissantes du Moyen Age

Le vin de rose

Fais gaffe, ça n’a rien à voir avec du vin rosé. C’est bien meilleur ! En fait, j’en ai goûté un dans un restaurant médiéval (dont je te parle bientôt), et c’était très très bon. En plus, c’est très simple à faire. Il te faut :

  • Du vin blanc (une bouteille de 75cl, sucré ou non, selon ta préférence)

  • Des pétales de rose (deux roses moyennes)

Bin, voilà, fin de la recette. Tu fous les pétales dans le vin blanc, un peu comme les carambar dans la vodka, et tu attends, tu attends, tu attends. Ensuite tu goûtes, et si tu estimes que ça a suffisamment macéré, tu enlèves les pétales et tu mets le vin au frais. Pas forcément au frigo, mais dans une pièce où l’air et sec et frais (oui, un frigo quoi). Par contre, faut pas trop en boire, sinon… Splach.

Le lait d’amande

Le lait d’amande se substitue très bien au lait de vache, et en plus, c’est bien meilleur que le lait de soja ou le lait de riz, alors pourquoi ne pas essayer de le faire chez vous ? Au Moyen Age, ils le faisaient, et ils s’en régalaient.

Il te faut :

  • 120 g d’amandes non pelées
  • 1 litre d’eau
  • du temps
  • de l’huile de coude, ou un blender

Alors, c’est très simple mais faut bien suivre les étapes. Dans un premier temps, tu mets une grande casserole d’eau à bouillir. Dès qu’il y a des bulles, tu verses les amandes. Toutes. Dès que l’eau se remet à bouillir, tu sors les amandes de l’eau, tu les égouttes, et tu les plonges dans l’eau froide. De cette manière, la peau va s’enlever quasiment toute seule, il te suffit de passer les doigts sur chacune des amandes pour que toute la peau glisse.

Deuxième étape, la purée d’amandes. Soit tu es quelqu’un de cool et tu fous toutes les amandes dans un mortier (avec un fond d’eau) et tu écrases, tu écrases, tu écrases. Soit tu es quelqu’un de cool et de moderne et t’en as rien à faire de l’histoire, alors tu mets touts tes amandes dans un blender (avec un fond d’eau). Choisis ton camp camarade ! Ensuite, tu laisses reposer 15 minutes, soit le temps de lire trois fois l’article sur le pinard médiéval, ou de boire deux verres de vin de rose.

Une fois que tu as ta purée, il te reste plus qu’à extraire le lait. Pour cela, rien de plus simple. Tu prends un torchon, au Moyen Age, on appelle ça une étamine. Tu verses dedans ta purée d’amande, tu fermes ton tissu, ça doit ressembler à peu près à ça (image). Et puis, tu presses. Fort, Très fort. Moins fort. Très fort. Fort. Tout dépend de ta force en fait, le principal c’est de presser pour extraire le lait. Il faut savoir que le lait le meilleur est celui extrait à la fin, car il est plus concentré. Aussi, si tu veux mon avis, tu peux récolter le premier lait dans un récipient, et à partir de la moitié dans un autre. Ainsi, tu peux utiliser le premier, moins goûtu, pour cuisiner. Et le second pour boire comme ça. Avec une paille, sur le bord de la piscine. Tu peux le garder quelques jours au frais au frigo, ou le servir froid tout de suite.

meufs dragon livre d'heures (rome)

Au Moyen Age, les mecs n’avaient pas peur du sucré-salé. Genre vraiment pas. Aussi pour préparer le lait d’amande, ils utilisaient parfois non pas de l’eau claire, fade, sans goût, mais plutôt de l’eau de cuisson des oignons, ou encore du bouillon de viande. Libre à toi de faire tes propres expériences ! Et si tu veux d’autres boissons de y’a longtemps, découvre celles d’Egypte.

Maintenant, tous à l’eau !

Share Button

2 thoughts on “Les boissons rafraîchissantes (et vegan) du Moyen Age et les recettes

  1. Pingback: Recettes du Moyen-Age, les desserts trop bons | Raconte-moi l'Histoire

  2. Pingback: Les recettes médiévales à picoler au coin du feu | Raconte-moi l'Histoire

Laisser un commentaire