Recettes du Moyen-Age, les desserts trop bons

C'est l'heure du goûter !

Salut les internets gourmands. Cet été, je vous proposais de déguster deux boissons bien fraîches : le lait d’amande et le vin de rose, aujourd’hui je vous propose trois desserts avec des recettes du Moyen-Age. L’été est terminé. On retrouve un rythme normal, on veut pas sortir de chez soi le dimanche après-midi, et pourtant on a très faim. J’ai la solution. En plus, tu pourras dire à ta mère/ton coloc/ta meuf/ton chien, que c’est pas de la gourmandise mais une reconstitution historique. Oui m’sieurs dames.

 Les recettes du Moyen-Age #1

Le pasté de poires crues

Attention, ça c’est très bon. C’est une sorte de poire amandine à la poire, mais en différent.

Pour réaliser la recette, il te faut :

pour faire

Les recettes du Moyen-Age

Pour la pâte : Tu prends des ingrédients, tu les mélanges, encore, encore, encore. Ensuite tu laisses reposer minutes. Et après tu l’étales au rouleau. Ensuite tu coupes en deux. Genre comme ça

Tu mets le plus grand morceau dans un moule à cake, et tu réserves l’autre.

Tu peux aussi utiliser une pâte brisée industrielle si toi, le DIY ça te gonfle.

Pour le reste :

C’est vraiment super facile. Tu pèles les poires, tu les coupes en deux, et tu prends bien soin d’enlever le cœur. Dans un petit plat, tu verses ton jus de citron (tu peux aussi ajouter un peu de cannelle) et tu laisses tremper tes demi poires dedans pendant plusieurs minutes. L’occasion pour toi de lire l’article sur la piquette au Moyen-Age par exemple. Lorsque tes poires ont bien mariné, tu les déposes dans le moule a cake. La tête en haut. Si c’est comme pour moi, elles vont pas bien tenir, alors coupe un peu le fond.

En suite, tu prends un œuf, les amandes (soit entières et tu les broies fines, soit déjà en poudre) et 150 grammes de sucre. Tu mélanges tout. Si tu as les bras vifs, tu peux tout faire à la main, sinon, tu peux aussi utiliser un mixeur pendant quelques secondes.

Il ne te reste plus qu’à verser le tout dans le moule à cake, au dessus des poires. Tu fermes avec le dernier morceau de pâte brisée. Avec le dernier œuf, tu récupères le jaune, tu le mélanges à un peu de lait (végétal ou animal), à l’aide d’un pinceau, ou de tes doigts, tu disposes le mélange sur tout le dessus, pour que ça puisse bien dorer à la cuisson.

Environ 1h au four à 200°c. Tu laisses refroidir et enfin, tu peux te régaler !

Les recettes du Moyen-Age #2

Les gastalets aux amandes

Il te faut :

200 g de chapelure
200 g d’amandes en poudre
60 g de sucre
3 œufs
du sel
de l’huile de friture

Les recettes du Moyen-Age, c'est l'idéal pour un goûter entre ami-e-s


La recette : Tu vas voir c’est compliqué hein… tu prends la chapelure, la poudre d’amande, le sucre et une pincée de sel. Tu mélanges. Ensuite, tu ajoutes les œufs l’un après l’autre, sans t’arrêter de mélanger. Lorsque la pâte te semble homogène, tu fais des petites boules (entre 2 et 3 cm de diamètre).

Plonge les petites boules (dans la friture). Une fois bien bien dorées, tu peux les sortir et les égoutter. Ensuite tu les saupoudres de sucre, si tu veux. C’est pas une obligation.

Le mieux c’est de les laisser refroidir et de les manger tendres, mais on peut aussi les laisser sécher plusieurs jours (deux ou trois) pour les manger très dures. Comme vous préférez !

Les recettes du Moyen-Age #3

Les oublies

Les ingrédients :

250 g de miel
250 g de farine
2 œufs
30 g de beurre

Les recettes du Moyen-Age pour petits et grands !

Pour commencer, il te faut faire fondre les 250 de miel dans environ 10cl d’eau froide. A part, tu fais fondre 15 grammes de beurre.

Dans un plat, tu mets la farine, tu fais un trou au milieu, un puits, un volcan, t’appelles ça comme tu veux mais tu y ajoutes les deux œufs et tout en commençant à remuer, il faut incorporer l’eau et le miel. Doucement. On est pas pressés. Tu continues de mélanger et tu ajoutes le beurre fondu. Si tu mélanges correctement, la pâte doit commencer à pouvoir être roulée. Si ce n’est pas le cas, continue de mélanger. Rajoute un peu de farine si ça accroche trop.

Une fois ta pâte bien comme il faut, tu fais chauffer ton gaufrier et tu le beurres avec le beurres restant. Enfin, tu fais une trentaine de boules.

Normalement, le gaufrier est maintenant chaud. Tu peux rentrer plusieurs boules dans ton gaufrier, faut juste vérifier que ça ne se touche pas en écrasant la pâte. 45 secondes, et c’est terminé !

A servir chaud ou froid !

Si après tout ça tu as encore faim… Mange un humain  (c’est une blague) !  Ou va plutôt faire la sieste en attendant de nouvelles recettes du Moyen-Age.

Share Button

11 thoughts on “Recettes du Moyen-Age, les desserts trop bons

  1. Deux petites coquilles : plonge les petites boules (dans la friture je pense), et l’eau en cl je pense au lieu de cm.
    Je m’empresse d’essayer les oubliés.
    Chouette idée d’article !

  2. Notons quand même que le sucre au Moyen-Âge n’était pas vraiment un ingrédient de cuisine, tout au plus était-il utilisé en pharmacie.
    Le goût sucré s’obtenait généralement avec des fruits ou du miel.

Laisser un commentaire