Le duc d’Aumale donne son nom à une position sexuelle

duc d'aumale position 2

Henri d’Orléans, famille royale et trucs sérieux

Il était une fois, un monsieur très sérieux avec une vie très sérieuse. Henri d’Orléans est le fils du roi Louis-Philippe. Je veux dire, ce n’est pas n’importe qui. Le problème, c’est que la monarchie au XIXème siècle, ça marche pas beaucoup. Depuis la Révolution, en gros, on ne peut pas saquer les rois, les reines, ni tout ce qui ressemble de près ou de loin à une couronne, alors en 1848, on va renverser la monarchie pour retrouver une République. Le rêve monarchique de Louis-Philippe aura duré presque 18 ans, puis la famille va devoir s’exiler en Angleterre.

famille d'orléans

Henri d’Orléans est né en 1822, il hérite du château de Chantilly, alors qu’il n’a que 8 ans. L’édifice a été bien pété pendant la Révolution, les pierres ont été revendues, les intérieurs saccagés. Il va en faire un lieu de malade, celui qu’on connaît actuellement et qui compte les plus belles peintures du monde (à peu près).

Le duc d’Aumale, presque majeur, va se foutre dans le milieu de la politique et militaire. A l’époque, c’est intimement lié. Il va d’ailleurs être gouverneur général de l’Algérie dans les années 1840 et il participe activement à la chute d’Abd el-Kader en 1847. Enfin, le duc d’Aumale est élu le 30 décembre 1871 membre de l’Académie française. La même année, il devient député de l’Oise. C’est classe quand même.

Mais alors ? Comment un mec sérieux qui fait des trucs si relous (la guerre, l’art…) peut-il avoir donné son nom à une position sexuelle ? Bin, c’est simple, ça n’a juste rien à voir avec son job, il faut découvrir sa vie privée.

Le duc d’Aumale épouse sa cousine

Alors qu’il a 22 ans, Henri d’Orléans épouse Marie-Caroline de Bourbon-Siciles en 1844. Elle aussi c’est une princesse. Elle est belle, fraîche, mais surtout c’est sa cousine germaine. A l’époque, on ignore clairement les problèmes liés à la consanguinité… Aussi, sur sept de leurs gamins, seulement deux garçons vont atteindre l’âge adulte… 

Princess_Maria_Carolina_Augusta_of_Bourbon,_Studio_of_Franz-Xaver_Winterhalter

En 1869, Marie-Caroline décède, atteinte de tuberculose, à seulement 46 ans. C’est un vrai chagrin pour le duc d’Aumale qui aimait profondément sa cousine. Enfin, sa femme. Bref. Tous ses enfants sont morts aussi… La tristesse est telle, qu’Henri d’Orléans va rester veuf toute sa vie, il renoncera toujours à se remarier. Mais attention, ça ne l’empêche pas d’aller pécho de la meuf et d’avoir des maîtresses officielles. En 1870, il quitte l’Angleterre pour retrouver la France. Il va se faire un réseau et… Une belle réputation de libertin.

*

*

En effet, le duc d’Aumale va fréquenter de nombreuses comédiennes, il va au théâtre souvent. Très très souvent. Presque tout les soirs. Aussi, c’est en 1880 que le duc va se retrouver à donner son nom à une position sexuelle ! Alors âgé de 58 ans, le vieux coquin.duc d'aumale ga

Parmi ses nombreuses maîtresses, je vous en présente deux :

Léonide Leblanc, actrice et demi-mondaine

leonide_leblancleonide le blanc gallica

Léonide, c’est une actrice du XIXème siècle, c’est à dire qu’elle passe autant de temps sur les planches à réciter des vers que dans les lits des hommes pour gagner sa vie. C’est une demi-mondaine, elle se fait entretenir par les riches mecs de Paris. Et parmi eux, Georges Clemenceau et Henri d’Orléans. On raconte que Léonide est « tendre et vermeille comme un beau fruit, le pied fin et les bras les plus beaux du monde », à tel point qu’elle est sans cesse courtisée par des hommes de grande importance.

*

Afin de ne pas être trop importunée, elle aurait confectionné une poupée géante du duc d’Aumale. Grandeur nature, avec la tête de cire et le corps en baudruche. Ainsi, si des mecs venaient chez elle pour la pécho, elle ouvrait la porte et montrait du doigt le sosie du duc en disant « Chut ! Monseigneur est là ! ».

Bon, elle est loin de refuser tout le temps les avances des hommes, c’est vrai, elle se plaint beaucoup du duc d’Aumale, il est radin… Alors qu’il est l’héritier d’une fortune colossale ! En fait, elle fricote avec d’autres, pour arrondir les fins de mois.

Berthe de Clinchamp, épouse morganatique ?

Berthe connaît le duc d’Aumale depuis très longtemps, elle fait partie du milieu royal Européen. Sa famille est proche de tout le monde, et elle, personnellement d’Elisabeth d’Autriche. Sissi.

Berthe de ClinchampBerthe, est une femme très belle, très sérieuse, qui veut plaire. Elle fait du cheval, lit énormément, et comme Henri d’Orléans, elle est bibliophile. C’est auprès d’elle que le duc va se confier sur les mesures à suivre après sa mort. Il va lui faire de nombreux cadeaux, très onéreux. On est loin du point de vue de Léonide : le duc d’Aumale n’est pas radin, bien au contraire ! Il va faire venir des boiseries anglaises du XVIIIème siècle pour les intégrer dans l’appartement de Berthe, à Chantilly. Tout porte à croire que Riri est complètement fou amoureux de son amie de toujours. La presse pense à un mariage secret. Ce ne sera probablement pas le cas.

En fait, le duc d’Aumale a connu une vie personnelle plus ou moins classique au XIXème siècle, une femme, des enfants, des maîtresses, des putes et du sexe. Si tous les mecs qui font de la politique et aiment le sexe se retrouvent à donner leurs noms à des positions sexuelles, j’ai pas hâte de découvrir la DSK renversée ou la Hollande sauvage…

Pour découvrir la fameuse position… C’est ici ! (attention, c’est pornographique)

Source : Le bidule de Dieu

enlarge your culture

Share Button

One thought on “Le duc d’Aumale donne son nom à une position sexuelle

  1. la position dite du duc d’Aumale est également basée sur un jeu de mot puis l’homme est à califourchon sur sa partenaire le torse tourné vers les jambes de la dame qui ne voit donc que le dos du mâle

Laisser un commentaire