Le ski ? Tout schuss* sur son histoire

* Je fais genre je m’y connais mais en fait : non

Nydalsrendet_1917_-_no-nb_digifoto_20140703_00036_NB_NS_NM_03170

C’est seulement en 1922 que le baron Rotschild imagine la première station de ski française dans les Hautes-Alpes. Il s’agit de Megève. Aujourd’hui, la France est la première destination pour les sports d’hiver et possède plus de 400 stations dans tous le pays. Mais avant l’installation des remontées mécaniques et l’envie de remporter des médailles, le ski a une histoire plusieurs fois millénaire, découvrez-la à travers quelques anecdotes ! (C’est facile à lire, même sur un télésiège)

ski floconUllr et Skadi, le couple de divins skieurs

ski flocon

ullr petit

Vous le voyez chausser ses skis et brandir son arc ? Il s’agit de Ullr, le dieu norvégien, la divinité de l’hiver, de la chasse et bien sur du ski. Très respecté, dans les sagas norvégiennes, il s’agit d’un géant de la montagne qui a épousé Skadi, la déesse du froid, de la montagne et des raquettes ! Ça ne s’invente pas.

A n’en pas douter, ces deux là ne devaient pas être frileux et savaient comment occuper leurs journées enneigées…

ski flocon

Le ski, ça ne date pas d’hier

ski flocon

Si l’on connait précisément la date à laquelle les premiers hommes ont marché sur la lune, difficile de dire quand est-ce qu’ils ont chaussé leurs premiers skis… Les peintures rupestres nous donnent cependant quelques indices. 10.000 ans avant notre ère, quelqu’un a dessiné dans l’Altaï des chasseurs montés sur de longues planches rectangulaires avec des perches dans les mains qui poursuivent des buffles et des chevaux. C’est déjà significatif ! Ensuite, une équipe d’archéologues a trouvé des skis en bois près du lac Sindor en Russie, ils dateraient du cinquième millénaire avant notre ère.

Image 2

Sur l’île de Rødøy, en Norvège, une gravure de plus de 6.000 ans représente un skieur tenant un bâton de rame. Proportionnellement, les skis mesurent entre 4 et 5 mètres. Aucune fouille archéologique n’a encore permis d’en retrouver d’aussi longs. Impossible donc de savoir s’il s’agit de skis pour se déplacer, pour chasser ou seulement cérémoniaux, mais une chose est certaine, la pratique du ski a plusieurs milliers d’années d’existence !

 ski flocon

Moyen de transport et stratégie militaire, le ski avant les JO

ski flocon

Les premières traces écrites faisant référence au ski date de 552 de notre ère, Procope de Césarée utilise le terme de « Finnois glissants » mais c’est au XIIe siècle que l’on en sait un peu plus avec Saxo Grammaticus qui rapporte que les Finnois utilisent leurs skis pour se déplacer lors des combats et que « les Finnois, qui se sont toujours déplacés sur des planches glissantes (…) sont capables d’être en un lieu et d’en disparaître en un éclair (…) La souplesse de leurs corps sur les skis leur permet d’attaquer ou de battre en retraite en toute sécurité [...] dépassant la vitesse de l’élan».

Deux siècles plus tard, en 1307, c’est l’écrivain Fadl Allah Rashid ed-Din qui écrit à propos du ski, ce sont les montagnards entre le Turkestan et la Mongolie qui fixent à leurs pieds des planches appelées Sana avec des courroies. Ils dévalent les monts, prennent appui avec des bâton et peuvent faire des distances considérable là où la neige est abondante et piège les chevaux. Le ski est donc un moyen de locomotion très répendu dans les chaines de montagnes et très utilisé pour prendre les ennemis par surprise, en descendant des pistes tout schuss de nuit comme de jour, en éclaireur ou bien en front massif. C’est ce qu’explique Olaus Magnus en 1555 dans Historia de gentibus septentrionalibus. Pour l’anecdote, l’ouvrage a été traduit en plusieurs langues et a été illustré par des personnes qui n’ont absolument aucune idée de ce à quoi peut ressembler une paire de skis donc les dessins sont pour le moins étonnants… Avec leurs bouts pointus et relevés, diffficile d’être efficaces !

Image 3 (2)

En 1733, le premier manuel de ski est édité à l’usage des troupes militaires norvégiennes par Jens Henrik Emmausen.

ski flocon

L’origine historique de La Birkebeinerrennet

ski flocon

 

Si depuis des siècles le ski est utilisé comme un moyen de locomotion dans les montagnes enneigées de Scandinavie, au XIIIe siècle, le roi Haakon III va être à l’origine d’une course de fond légendaire en Norvège. En effet, la couronne du roi est mise à mal en 1206 alors qu’une guerre civile est sur le point d’éclater dans le royaume. Haakon III n’a pas peur de se battre mais il craint pour la vie de son jeune fils qu’il confie alors à deux soldats. Les hommes sont d’excellents skieurs et conduisent le bambin royal en lieu sûr, à plus de 50 km, en quelques heures seulement.

Image 4

Quelques années plus tard le jeune Haakon IV monte sur le trône mais c’est seulement en 1932 que la course de fond en son hommage est mise en place, les participants doivent parcourir 54km entre les villes de Rena et Lillehammer avec un sac lesté de plus de trois kilos, comme s’ils portaient une future tête couronnée ! La Birkebeinerrennet accueille chaque année plus de 18.000 participants.

ski flocon

La traversée du Groenland de Nansen

ski flocon

En 1888, une première expédition en ski a lieu au Groenland, en effet Fridtjof Nansen, champion de ski et de patinage sur glace en Norvège, décide de traverser l’île d’est en ouest. Soit plus de 500 kilomètres en ski ! L’exploration est suivie par la presse, notamment la revue Tour du Monde. La médiatisation a permis de faire connaître la pratique du ski, ainsi que sa technique, à un grand nombre de personne en France, alors que le ski est encore presque inconnu dans nos massifs. Il est possible de lire le récit du Norvégien dans son livre A travers le Groenland sorti en 1893, connu pour ses riches informations sur la technique, l’équipement et les vêtements adaptés au milieu polaire. Sans lui, les explorateurs qui lui ont succédé en Arctique et Antarctique se seraient peut-être gelés les orteils !

 ski flocon

Le ski aux Jeux Olympiques

ski flocon

 

C’est en 1925 que le Comité international olympique intègre le ski alpin aux Jeux Olympiques. Depuis près de cent ans, les athlètes se confrontent sur différentes disciplines pour obtenir la tant convoitée médaille d’or. A ce jour, c’est le Norvégien Kjetil André Aamodt qui a décroché le plus de titres: quatre médailles d’or, deux d’argent et deux de bronze. En deuxième position on retrouve l’Italien Alberto Tomba, avec un toal de cinq médaille et en troisième position, ne boudons pas le plaisir de voir le Français Jean-Claude Killy qui n’a obtenu que trois médailles mais trois médailles d’or et toutes en 1968. Chez les femmes, la Croate Janica Kostelić avec un total de six médailles dont quatre en or, la Suissesse Vredi Schnneider en a obtenu cinq tout comme l’Allemande Katja Seizinger. La Française Marielle Goiteschel se trouve à la huitième place avec deux médailles d’or et une d’argent.

 Berlin, Skiübungen in der Halle, In der Schräge

En 1936, le combiné de ski alpin (descente et slalom) est pratiqué pour la première fois aux Jeux Olympiques de Berlin. Cette édition sert de propagande nazie pour l’Allemagne, qui est fière de montrer la volonté, le courage et la force de ses représentants aryens qui chez les hommes et chez les femmes, remportent les médailles d’or et d’argent du combiné. 

Si tu as aimé cet article, s’il t’a appris plein de trucs n’hésite pas à le partager ou àsoutenir le site ! Tu peux aussi acheter les livres Raconte-moi l’Histoire !

Share Button

One thought on “Le ski ? Tout schuss* sur son histoire

  1. Bonjour.
    Excellent article .
    Pour ma part, je préfère les rackettes .
    Elles glissent beaucoup moins que les skis ,ce qui limite grandement le risque de chutes . ;-)
    A pluche .

Laisser un commentaire