La vraie histoire de la naissance de la Fête de la musique en BD

Salut l’internet mondial et de partout ailleurs, avec Estelle Vonfeldt on a pris quelques minutes pour t’expliquer la fête de la musique.

_______________________________________________________________________

Nous sommes dans les années 1950, André Henry est un prof et un syndicaliste super engagé. Il a 20 ans, est jeune, frais et plein d’espoir. Au fil des années, il s’intéresse à la politique: en 1974, il adhère au PS où il se fait plein de copains. Parmi eux, François Mitterrand. Et ça, c’est bon pour les affaires. Très bon. Mitterrand est élu en mai 1981.

 

Reconnaissant, le nouveau président de la République nomme André Henry au ministère du Temps libre. Une nouveauté gouvernementale avec la volonté d’organiser les loisirs et donner accès aux sports, aux vacances et aux activités extrascolaires aux plus jeunes. Le ministère a trois têtes: le ministre André Henry, une ministre déléguée (Edwige Advice) et un secrétaire d’État au Tourisme (François Abadie).

La suite, c’est sur Slate (clique) !

Si tu as manqué la vraie histoire du Festival de Cannes, c’est aussi sur Slate : ici !

 

Share Button

2 thoughts on “La vraie histoire de la naissance de la Fête de la musique en BD

  1. Je viens de le lire sur Slate cet article (j’avais déjà lu celui du festival de Cannes quand il a été publié). Je ne savais pas que tu étais derrière, c’est dommage qu’il n’y ait pas de lien vers ton blog ou au moins une mention de celui-ci.
    À part ça, l’article est très bon, intéressant et les dessins s’insèrent parfaitement.

  2. Merci Sarah !
    On est en train de compléter nos fiches d’auteurs avec Estelle Vonfeldt, lorsqu’on clique sur nos noms il y a le lien de nos blogs, mais rien de très visible c’est vrai, c’est pourquoi je relaie ici
    :)

Laisser un commentaire