Toulouse s’enflamme, la ville devient rose.

Clique, enfin, si tu veux.

Toulouse en 1830

Tu connais Toulouse, la ville rose ? Mais si, jolie ville du sud de la France, réputée pour son Stade Toulousain, sa Garonne sale, son accent qui chante et sa place du Capitole. S’il n’y a aucun doute pour les personnes qui sont déjà allées visiter la ville, pour les autres, vous êtes en droit de vous demander « Mais pourquoi la ville rose ?« . Je t’explique.

C’est l’histoire d’une tempête et d’un malheureux couple

 

En l’an 1463, lors du septième jour du mois de mai, un vent à décorner un cocu  souffle sur la ville de Toulouse. Au bout de la rue des Filatiers (rendue célèbre par Voltaire et l’affaire Calas), dans la rue Sesquières-Vielle se trouvait une boulangerie. En l’an 1463, lors du septième jour du mois de mai, la boulangerie prend feu. « C’est con« , me direz-vous, pauvre boulanger. Or, sous la force de la tempête, le quartier est rapidement enflammé, et puis un autre, et puis le reste de la ville. Les maisons en bois et en torchis sont plus efficaces que les allume-feux pour faire ton bbq, #astuce. Les historiens ne s’entendent pas sur la durée du vent violent et du brasier, certains disent 3 jours, d’autres 15. Dans tous les cas, entre 5000 et 7 000 habitations ont été détruites et les victimes sont nombreuses.

Toulouse est une ville morte. Une partie de la population décide de suivre le parlement qui s’en va siéger à Albi.

Ceux qui restent gueulent. Bin ça va, ils ont le droit quand même, ils ont tout perdu. Les toulousains cherchent un bouc émissaire. Ce sera les Catalans. Pourquoi ? A cette époque, Louis XI s’est ligué avec le comte de Foix contre le Roi d’Aragon. Les capitouls font arrêter les catalans pour calmer la populace mais ils seront rapidement relâchés. Faut dire que le coupable, on le connait.

Le feu il vient d’où ? De la boulangerie. La boulangerie est à qui ? Aux boulangers. Qui est-ce qui a entassé son bois à proximité du four ? Les  crétins boulangers. (pour info, d’autres boulangers seront plus tardivement responsables d’incendies dans des grandes villes, ex : Londres en 1666 et Constantinople en 1870)

Les juges estiment que leur faute d’imprudence est tellement lourde qu’elle est équivalente à la faute intentionnelle. On ne rigole pas avec le droit. Le verdict tombe, ils sont condamnés à être brulés vifs sur la place du Salin.

Quelques jours après,  Louis XI arrive à Toulouse pour gérer la reconstruction de la ville et de sa fenêtre, il voit la préparation de l’exécution du couple. Il y a du bois et une allumette, en somme. Considérant qu’il y avait eu assez de feu dans la ville de Toulouse, Louis XI décide de gracier in extremis les deux boulangers.

louis XI

YOUPITRALA, ils sont libres! Ils vont pouvoir faire construire une autre boulangerie et refaire du pain et puis vivre heureux. Mais en fait ils meurent quelques jours après, de maladie, ou de stress peut être. C’est dommage.

La Ville Rose, c’est aussi l’histoire d’une décision politique

Plus de la moitié de la ville a cramé, les responsables sont morts. Qu’est ce qu’on fait maintenant ? On fait des lois (j’ai pas fait 5 ans de droit pour rien, j’aime autant vous en parler).

Les capitouls décident de prendre des mesures pour lutter contre les incendies.

  • La première, en 1465, prévoit une visite de toutes les maisons et vérifications des cheminées par des agents municipaux. Mais aussi la surveillance des réservoirs d’eau de la ville et la mise à disposition obligatoire des puits privés lors des incendies.
  • La seconde, en 1473, responsabilise les locataires et propriétaires, ils sont soumis à l’entretien des équipements de leurs habitations ainsi que de leur bon usage.
    • Ton feu tu le fais pas au milieu du salon sur le parquet. Non, tu le fais dans ta cheminée bien ramonée, et tu stockes pas ton bois à coté. Bien sur que l’entretien est à tes frais, c’est ta baraque. Crétin! 

Enfin, quelques mesures d’urbanisme vont être prise, tu abandonnes le bois et le torchis, tu construis en plâtre et en brique « violette ». Aujourd’hui on appelle ce violet, du rose.

Toulouse est devenue la Ville Rose. Merci les boulangers (et les gens qui font les lois).

__________________________________________________________

  • En savoir plus sur Toulouse
  • En lire plus sur cet incendie Gallica
  • L’information que j’aime bien rajouter pour étaler ma culture, c’est qu’en Inde il y a aussi une ville rose, c’est Jaipur, et c’est super.
Share Button