Naples, Charles VIII au royaume du bâtard.

Charles VIII au royaume du bâtard c’est comme Martine en Italie, mais en plus court. Explications.

.

En 1458, Alfonso di Napoli meurt dans son Castel Nuevo.

    • Ok, c’est toujours triste quelqu’un qui meurt, mais c’est pas l’objet de l’article.
    • Non. Attends, ça va venir.

Le royaume est alors divisé en deux parties, l’Espagne passe entre les mains de Jean II, et le Royaume de Naples revient au fils illégitime d’Alfonso, Ferrante.

    • Genre, les bâtards peuvent hériter maintenant ?
    • Non. Mais on se débrouille.

Pour en savoir plus, tu cliques ici. En bref, une dynastie se crée à partir d’un bâtard  et Charles VIII va utiliser ce prétexte pour envahir le Royaume de Naples.

  • Les revendications de Charles VIII

Charles VIII aurait dit en 1494,  «  L’Italie c’est cool ». Mais j’ai pas de sources sures. En fait, au XVème siècle, l’Italie, tout le monde kiffe. Le Royaume de Naples fait des envieux, la plage, le soleil, les meufs. Mais surtout, il rayonne autant sur les terres (agriculture, manufacture) que sur la mer (le commerce, le BUSINESS mec). Malin comme un singe, Charles  VIII va revendiquer l’usurpation du pouvoir par Ferrante Premier pour justifier sa conquête du royaume.

 

  • L’héritage comme prétexte

Charles VIII est un petit malin (enfin, sauf lorsqu’il se prend des linteaux de portes le crétin(je vous raconterai un jour)). Il prépare son coup depuis longtemps.

charles viii

Aussi, depuis le début de son règne -en 1483- le roi de France fait copain-copain avec la noblesse Napolitaine. De nombreuses familles sont mécontentes du règne des Aragon et particulièrement du p’tit batard Ferrante, c’est ce qu’on appelle la révolte des barons. Charles VIII va sauter sur l’occasion de quelques troubles pour faire valoir son droit de succession au trône dès la mort de Ferrante en 1494.

En 1481 Charles du Maine (comte d’Anjou, branche cadette de la famille royale) cède par testament à Charles VIII toutes ses possessions. On compte l’Anjou, la Provence mais aussi et surtout des droits anciens sur le royaume de Naples, puisque les angevins ont régné sur Naples entre le XIVème et le XVème siècle avant d’en être chassés par les aragonais en 1443-1444. Alfonso récupère le pouvoir, jusqu’ici on est d’accord. Le mec a été plus fort, il récupère les terres. Mais il ne pouvait en aucun cas le transmettre à son fils illégitime Ferrante. Pourtant c’est ce qui est fait, et ensuite les Etats pontificaux continuent de soutenir les aragonais. Puis en 1494, le pape Alexandre VI investi Alphonse II, le fils de Ferrante. La dynastie s’impose, et ça, notre bon Roi Charles, ça le rend ouf. Bien véner, il va pas se laisser faire.

  • L’invasion du Royaume de Naples par Charles VIII

Charles VIII crée une armée et passe les Alpes en septembre 1494, c’est le début des guerres d’Italie. Certains voient dans Charles VIII un messie, YOUPITRALALA on va être débarrassés des espagnols ! Adios ! VIVA LA PEPA ! En revanche, d’autres veulent s’en débarrasser. Le rital ne connait aucun juste milieu dans son jugement.

La descente de notre bon Roi vers Naples est victorieuse. Toutes les portes s’ouvrent au passage de l’armée de Charles, et, le 22 février 1495 il arrive à destination. Alfonso II, en père indigne a abdiqué le 23 janvier 1495 laissant le trône à son fils Ferrandino (Ferrante II).

alfonso II

Les  barons italiens vont vite trahir le nouveau roi en  faveur de  Charles VIII.  Le 16 mai 1495 le roi de France se fait couronner Roi de Naples. Tranquille la vie de roi.

  • La ligue contre Charles VIII

Grosse Fiesta pour Charles VIII ! Mais le succès va vite retomber. La France est belle, la France est forte et toute l’Italie s’inquiète un peu de la voir conquérir la péninsule. Dès le mois de mars 1495 la République de Venise, le pape Alexandre VI et  Ludovic Sforza, duc de Milan, forment une sainte ligue qui se donne pour objectif de chasser les français de la péninsule. Quelques mois plus tôt, les personnages sus-cités ont tous aidé le Roi de France à  entrer sur le territoire Italien, mais ils retournent leur veste (Gucci?) de  peur de se voir priver de leurs territoires.

Après le couronnement de notre Charles en mai, l’affaire va prendre un caractère international. Les rois d’Espagne vont participer, le couple de Ferrante II (celui que notre Chacha a détroné) et Isabelle de Castille mais aussi Maximilien de Habsbourg vont se liguer contre Charles VIII. Ferrante II ne veut rien céder à la France et face à une telle coalition, Charles VIII n’a pas d’autre issue que de reposer la couronne et de repasser derrière les alpes… Les garnisons françaises sont attaquées par les Espagnols et tombent une à une. Tandis que Ferrante remonte sur le trône. YOUPITRLALA, je suis RE roi. Je suis RE content. A sa mort (sans héritier) c’est son oncle Federico qui prendra sa place.

Le bâtard devenu roi a mis en place une véritable dynastie, n’en déplaise à Charles VIII.

Share Button

8 thoughts on “Naples, Charles VIII au royaume du bâtard.

  1. Salut ! je voulais juste signaler que l’Italie n’existe pas avant le XIXe siècle. Du coup je suis sur 95% (on est jamais trop sur ^^ ») que Charles VIII n’a pas pu dire ça : Charles VIII aurait dit en 1494, « L’Italie c’est cool ».
    Je ne vais pas resortir tout mes cours d’histoire mais je me souviens très bien que l’Italie en temps que tel est un pays très jeune et on ne parlait donc pas de l’Italie à l’époque, mais de cités, principautés ou de républiques (comme celles de Venise ou de Milan).

  2. Pingback: Naples, apologie du sexe illégitime de l’enfant roi, et de l’échange aussi. | Raconte moi l'Histoire

  3. Pingback: La (presque) Dolce Vita des Sforza | Raconte moi l'Histoire

  4. Pingback: La Renaissance Italienne, ou l’art d’étrangler sa meuf | Raconte moi l'Histoire

  5. Pingback: Jeanne, le fabuleux destin d'une moche, boiteuse et fille de Roi. | Raconte moi l'Histoire

Laisser un commentaire