Pourquoi les Australiens ne sont-ils pas « chauds comme des lapins » ?

Je vous avais dit que je reviendrais pour vous raconter une histoire drôle. On y est. Aussi, je tiens tout particulièrement à remercier Thomas Austin, sans qui je n’aurais rien à vous raconter aujourd’hui.

  • Thomas Austin, qui est-ce ?

Il s’agit d’un Anglais, membre de la Société d’acclimatation de l’État du Victoria en Australie. Ce brave homme, loin de sa terre natale, s’ennuie. Enclin à la nostalgie, il décide de s’organiser une partie de chasse à l’anglaise pour Noël 1859. Aussi décide-t-il de faire importer des lapins d’Angleterre. Vingt-quatre, précisément. C’est peu, me direz-vous. Pas con, prévoyant, Austin prend bien soin d’éliminer les prédateurs du coin, faucons, aigles, chats…. La vingtaine de bêtes est lâchée -tranquille- dans sa grande (suffisamment pour organiser des chasses) propriété privée. Or, finalement, le soir de Noël, il a la cagne Thomas. Il chasse deux-trois lapins et puis il rentre manger du chapon aux marrons. Comme tout le monde.

  • Mais que font les lapins ?

Après avoir pleuré la mort de certains d’entre eux, les lapins survivants décident de se remonter le moral. Pendant longtemps et plusieurs fois. Bref, ils baisent comme des lapins. Aussi, en 1866, Thomas Austin se retrouve envahi par les petites bêtes anglaises et organise une battue pour s’en débarrasser. Plus de 14 000 lapins ont été tués seulement sur ses terres.

En 1868, 8000 km² de terres agricoles doivent être abandonnées. Les lapins ont tout dévoré. En 1886, la race anglaise se propage vers le nord du pays, le Queensland. En 1900, ils arrivent en Australie-Occidentale, après avoir fait 4800 km dans le désert (à titre indicatif, cette race introduite en 1066 en Angleterre a seulement progressé de 500 km jusqu’en 1950).

Invasion en Australie JPG (1)

  • Que faire ?

Après avoir essayé le tir, l’empoisonnement et les clôtures anti-lapins, les Australiens ne savent plus quoi faire. Une loi va être votée. Ben oui, n’oubliez pas que vous êtes un peu sur un blog d’histoire du droit.  En 1883, la loi de Nuisance des lapins est promulguée. C’est ridicule n’est-ce-pas ? Les Australiens risquent jusqu’à six mois de prison s’ils laissent échapper leur lapin domestique. Enfin, en 1907, le gouvernement termine la plus longue clôture anti-lapins. Elle fait 1150 km (Soit deux aller-retours Bordeaux/Narbonne). Il paraîtrait, mais j’ai pas eu la chance d’aller vérifier, que la différence de végétation entre les deux cotés de la clôture se voyait depuis l’espace. M’enfin, j’en sais rien quoi.

  • Les conséquences.

Un club de rugby s’appelle le « Rabbitohs », le lapin a été la viande principale pendant la Dépression, enfin, le commerce de fourrure a augmenté et particulièrement la vente du chapeau Akubra,

En 1940, on dénombre encore près de 800 millions de bêtes.

  • Le lapin est mort, vive le lapin !

En 1950, la myxomatose. Youpitralala.  95% des lapins sont morts. Danse de la joie, tout ça. Cependant, les 5% restant ont développé une immunité et ils se sont re-propagés partout en Australie.

En 1996, le gouvernement fait introduire le « calcivirus chinois », soit la puce du lapin. Malgré la diminution considérable du nombre de bêtes, les dégâts matériels restent importants et les blessures sont nombreuses. (QUOI ?) Non, les lapins n’attaquent pas, mais les Australiens tombent dans les terriers…. Ils sont tous aussi malins que Thomas Austin.

On remercie tous bien fort @LaurentNetTweet pour l’illustration.

À bientôt l’internet !

.

[Il paraîtrait que les lapins étaient enfermés dans des clapiers chez Austin mais que, suite à un incendie, ils se seraient échappés. Mais franchement, je préfère l'idée du chapon de Noël qui détourne l'attention d'Austin. À vous de choisir ce qui est le plus probable.]

Share Button