Le 1er janvier 1515, pas de fête et pas de cotillon pour le roi…

Bien ou quoi ton réveillon du premier de l’an ?

Sache que ça n’a pas été funky pour tout le monde. Genre Louis XII est mort d’une terrible dysenterie (une bonne diarrhée quoi) le 1er  janvier 1515, laissant ainsi le trône à François Premier, son arrière cousin, et mari de sa fille aînée. La consanguinité? Même pas peur. Faut dire que malgré ses deux mariages, il n’a pas eu d’héritier mâle. Dommage.

Son premier mariage a été celui avec Anne de Bretagne, tu sais, celle qui a un château à Nantes ? Ils ont eu deux filles, Claude (qui sera mariée à François Ier) et Renée (qui sera marié à un Este dont je vous parlerai très bientôt). Et puis en janvier 1514, Anne de Bretagne meurt, usée par ses fausses couches et des calculs rénaux. Tout le monde est triste, mais on va pas se laisser abattre hein, on a besoin d’un héritier. Du coup, on va marier le Loulou à Marie d’Angleterre  le 09 octobre 1514. Ça permet de faire la paix avec Henri VIII d’Angleterre, tu sais lui (clique), celui qui tue toutes ses femmes, se fâche avec l’Eglise et tout et tout. Enfin, LA VÉRITÉ, il ressemblait plutôt à ça (clique encore, pour la rigolade).

Le roi de France tombe raide dingue amoureux de sa nouvelle et jeune femme. On dit qu’il a bouleversé toutes ses habitudes, et qu’ils passaient ensemble de nombreuses heures sous la couette. Hélas, le Roi, qui lui n’avait plus vingt ans, commençait à montrer quelques signes de fatigue. Et puis, tout juste un an après la mort de sa première femme, il décède après plus d’un mois d’agonie.

Malgré le nombre élevé de coïts à leur actif, ils n’ont pas eu d’enfant. Alors jeune veuve, Marie d’Angleterre va être mariée à un certain Charles Brandon. Brandon quoi…

Ce qu’il faut retenir: Pour passer une bonne année, évite la gastro.

 

 

________________________________________________________________________

En parlant d’Henri VIII, découvre une petite merveille sur le blog: Curiosités de Titam

Share Button

4 thoughts on “Le 1er janvier 1515, pas de fête et pas de cotillon pour le roi…

Laisser un commentaire